viernes, 11 de mayo de 2012

Elecciones legislativas en Argelia: El triunfo del FLN por mayoría absoluta supone que por primera vez un partido laico gana unas elecciones libres en un país árabe desde la explosión de la "primavera árabe". La alianza islamista queda en una modesta tercera posición



Según los resultados provisionales el Frente de Liberación Nacional  resultaría vencedor de las elecciones con 220 escaños, la segunda fuerza sería Rassemblement Nacional Democrátique (RND) con 68 escaños, y la coalición islamista Alliance de l´Algerie Vert quedaría en tercera posición con 48 escaños. Argelia es el primer país en el que se celebran elecciones democráticas en el que triunfa una opción laica y donde electoralmente el islamismo obtiene unos resultados modestos.








Le parti du Front de libération nationale (FLN) a  frôlé la majorité absolue à l'Assemblée populaire nationale (APN) en obtenant  220 sièges sur les 462 à pourvoir aux élections législatives du 10 mai 2012.
 Selon les résultats préliminaires annoncés vendredi par le ministre  de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, le FLN arrive  en tête avec 220 sièges, loin devant le Rassemblement national démocratique  (RND) avec 68 sièges, alors que l'Alliance de l'Algérie verte vient en troisième  position en obtenant 48 sièges.
Le Front des Forces socialistes (FFS) a décroché 21 sièges, talonné  par le Parti des Travailleurs (20 sièges). Petite surprise pour ces élections avec l'émergence des Indépendants  qui ont obtenu 19 sièges pour la prochaine APN.
Le Front national algérien (FNA) de Moussa Touati et le parti de la  Justice et le développement (PJD) d'Abdellah Djaballah ont remporté respectivement  9 et 7 sièges.
Le Mouvement populaire algérien, présidé par Amara Benyounes, a, quant  à lui, obtenu 6 sièges, suivi d'El-Fadj El-Djadid de Tahar Benbaibeche (5 sièges),  le Front du changement (4 sièges), le parti national pour la solidarité et le  développement (PNSD) et le Rassemblement algérien avec 4 sièges chacun.
Le Front national pour la justice sociale, Ahd 54, l'Union des Forces  démocratiques et sociales (UFDS) et l'Alliance nationale démocratique (ANR)  ont décroché 3 sièges chacun.
Ils sont suivis du Front El-Moustakbal, le Mouvement national de l'Espérance  (MNE), le Rassemblement national républicain (RNR), le Mouvement des citoyens  libres (MCL), le Parti Ennour algérien, avec 2 sièges chacun.
Le parti El-Karama, le parti du Renouveau algérien (PRA), le Mouvement  El-Infitah, le Front national des indépendants pour la concorde et le Front  national démocratique ont obtenu, quant à eux, 1 siège chacun. 

Fuente: El Watan

wshrw.org » Noticias

Archivo del blog